Zoom sur les avocats des grands criminels

Image Zoom sur les avocats des grands criminels

L'avocat de la défense est un grand maître. Assurer la défense de quelqu'un devant le jury, c'est tout un art. Dans la salle d'audience, un avocat plaide en faveur de son client avec toute son énergie et de manière théâtrale. Il tient le destin de son client entre ses mains. Un bon jeu de mots et son client est libre. Il ajoute un soupçon de drame, il joue avec les émotions du jury, il émeut le public. Un simple mot ajouté dans une phrase pour qu'une vérité devienne mensonge et vice-versa.

La défense est obligatoire

A la télé comme dans la vraie vie, toute personne arrêtée a droit à un avocat. Peu importe qu'il soit l'auteur du crime ou non, peu importe la gravité de l'acte commis, le présumé auteur doit être défendu devant le tribunal.

La protection des droits humains fondamentaux constitue la pierre angulaire de toute civilisation démocratique. L'avocat de la défense fait office de rempart contre les éventuelles injustices de la part des autorités judiciaires. Sa mission va de la vérification de la légalité des actes de procédures à la défense de son client.

Quels que soient ses actes, l'accusé reste un être humain. Aussi, l'innocence doit toujours être envisagée. Le public a tendance à condamner une personne avant tout procès. Pourtant, les apparences peuvent être trompeuses. Tout accusé mérite le bénéfice du doute. La présence d'un avocat est nécessaire pour connaitre la vérité.

Entre renommé professionnel et cas de conscience

Dès lors qu'un avocat offre ses services, il met au profit de son client toute son expertise juridique. Chaque affaire représente une occasion de faire étalage de son talent à obtenir la clémence des magistrats d'une part et de promouvoir le renom du cabinet d'une autre part. Mais qu'en est-il lorsque la condition principale pour faire les têtes d'affiche est de défendre un monstre ? D'un côté, c'est bon pour les affaires, de l'autre, il y a la haine et l'indignation du public.

Pour que justice soit faite, la présence d'un avocat est requise. Quelqu'un doit bien jouer l'avocat du diable. Tous les grands dossiers criminels de l'histoire ont été traités par un avocat. Un bon avocat doit mettre un point d'honneur à défendre son client et mettre de côté tout jugement personnel. L'avocat est guidé par l'objectivité, la recherche de la justice. Ses actions doivent être en parfaite harmonie avec sa déontologie. Si l'avocat perçoit l'affaire d'une manière subjective, il doit se retirer.

C'est une véritable relation de confiance qui existe entre un avocat et son client. C'est une obligation pour lui de tout mettre en œuvre afin de défendre au mieux les intérêts de la personne qu'il représente. Il assure sa défense de manière honnête et juste. Il se met à la place de son client. Lorsqu'il plaide, il est en pleine conscience de la situation de l'accusé. Dominique Warluzel, avocat au barreau de Suisse, a toujours favorisé l'improvisation pour ses plaidoiries au lieu de préparer un long discours au préalable. Selon lui, un discours ne doit pas ressembler à une dissertation prédéfinie.